Aide à domicile : pétition pour de meilleures conditions de travail et une qualité du service rendu

Publié le 20/07/2009 à 14H45
Au moins 30 mn : c'est le temps minimum demandé par la CFDT pour que les salariés de l'aide à domicile fassent une intervention de qualité, sans mettre en jeu leur santé.
Aide à domicile : pétition pour de meilleures conditions de travail et une qualité du service rendu
Aide à domicile : pétition pour de meilleures conditions de travail et une qualité du service rendu
Au moins 30 mn : c'est le temps minimum demandé par la CFDT pour que les salariés de l'aide à domicile fassent une intervention de qualité, sans mettre en jeu leur santé.

La CFDT représente l'ensemble des salariés et des usagers.

Vous êtes ou vous serez amenés personnellement, ou dans votre entourage familial a solliciter l'aide de salariés d'associations du maintien à domicile.

La CFDT, avec ses propositions est un acteur majeur pour l'amélioration de l'accompagnement et des conditions de travail des salariés.

Les discours des employeurs, des politiques, vantent la professionnalisation, le développement des services à la personne, la lutte contre la maltraitance. Pourtant les employeurs dans le cadre de la nouvelle convention collective proposent des interventions pouvant se limiter à un quart d'heure !!!

La CFDT estime que le temps d'intervention minimum pour un service de qualité ne doit pas être inférieur à une demi heure.

30 minutes mini... cela coule de source !  'Dire bonjour, écouter, faire un minimum de ménage, de rangement ou de soins... cela passe vite. En 1/4 d'heure ce n''est pas possible... et pourtant c'est ce que voudraient les employeurs, qui au lieu d'embaucher, préfèrent comme ils disent 'rationnaliser le temps d'intervention', au détriment bien sûr de la qualité de l'accompagnement et au détriment de la santé du salarié. Les Conseils Généraux qui  préfèrent financer des prestations à moindre coût accentuent cette dérive.'

Une usure physique et psychique des professionnels'Courir d'une intervention à une autre, se dépêcher, ne pas être disponible face à la personne qui a besoin d'aide et de réconfort... car on a tourné 10 minutes avant de trouver une place pour stationner :  il reste alors peu de temps pour l'intervention en tant que telle.  C'est le lot quotidien de ces professionnels de l'aide à domicile qui dénoncent une usure physique et psychique dans leur travail, une qualité de service rendu insuffisante, la non prise en compte des situations des familles et des personnes».

Signez la pétition Afin de respecter les bénéficiaires et les usagers lors des interventions, les actes réalisés auprès de personnes fragilisées ne peuvent être faits trop rapidement sans que cela n'entraîne une forme de 'maltraitance'!

La fédération CFDT Santé Sociaux lance une pétition auprès des 'usagers' et de tous ceux et celles qui veulent soutenir les revendications de la CFDT pour une 'bien traitance et une qualité de vie'. 

La CFDT région Centre a décidé de relayer la pétition pour renforcer la qualité d'accompagnement des usagers.

Nous invitons tous les adhérents CFDT à signer et faire signer par leur entourage la pétition (pièce jointe) et à la renvoyer à l'adresse indiquée au bas de la pétition.