Péniblité, le 31 mai, la CFDT se mobilise

Publié le 29/05/2011 à 00H00
Les militants de la CFDT organisent une journée de lutte contre la pénibilité, avec des réunions d'information ouvertes à l'ensemble des salariés.
Péniblité, le 31 mai, la CFDT se mobilise
Péniblité, le 31 mai, la CFDT se mobilise
Les militants de la CFDT organisent une journée de lutte contre la pénibilité, avec des réunions d'information ouvertes à l'ensemble des salariés.

Ce que veut la CFDT

 
Faire reconnaître les effets différés de la pénibilité
Pour limiter les durées d’exercice de travaux pénibles et ne  laisser aucun salarié exposé aux risques pendant tout son parcours professionnel, il faut anticiper les parcours et prévoir les mobilités professionnelles.
Pour les seniors, prendre en compte la pénibilité, c’est éviter qu’ils soient exclus de leur emploi en raison de l’usure professionnelle.
 
Pour les jeunes, l’attractivité des métiers réputés pénibles sera renforcée s’ils ont, dès l’origine, la perspective à long terme d’un déroulement de carrière qui prenne en compte la pénibilité.
Négocier une compensation équitable pour chaque salarié exposé
La négociation de la compensation de la pénibilité prévue par la loi ne doit pas être seulement favorable aux salariés des plus grosses entreprises et des branches professionnelles les plus structurées
 • La CFDT pèsera pour que  dans la réflexion sur une réforme systémique des retraites à venir dès 2013, la pénibilité soit reconnue comme génératrice d’effets différés et permette une réduction de la durée d’activité.